Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- vendredi 31 mars 2017 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Dossier

S'abonnez aux flux RSS

Abonnez vous au flux RSS de points de vente.fr
/

BRSA & Eaux
Moins de sucres, plus de goût et de plaisir

Le marché des BRSA évolue en fonction des attentes des consommateurs vers plus de naturalité, plus de fruits, de goût et de plaisir. Parallèlement, les formats changent pour s’adapter aux différents modes de consommation. De leur côté, les eaux ont le vent en poupe, avec une recherche de naturalité et de boissons sans sucres.

> lire la suite

/

Manger bio
Une pause croissance

Tout en maintenant une croissance à deux chiffres, le secteur connaît son premier ralentissement. Un palier nécessaire pour un secteur qui reste stratégique pour les distributeurs.

> lire la suite


/

Produits de la mer
Un marché à fort potentiel

Face à l’évolution des habitudes alimentaires des Français, les intervenants du marché des produits de la mer affichent leur optimisme. Ils multiplient les innovations sur l’ensemble des catégories afin de répondre à une demande...

> lire la suite


/

BRSA
Le plein de créativité

Le secteur des BRSA est caractérisé par une consommation per capita encore faible, un fort dynamisme et des marques puissantes. Si la consommation, en ce début d’année, est inquiétante, les industriels regorgent d’idées pour...

> lire la suite


/

Epicerie salée
Naturellement forte en goût

Alors que la crise s’installe, les tendances de naturalité et du fait maison se confirment. En témoigne la bonne santé de certaines catégories et tout particulièrement les sauces et les condiments.

> lire la suite


/

Bière
Elle reprend des couleurs

La bière coule de nouveau à flot. Les indicateurs sont au beau fixe. Le marché, tiré par les spécialités, a su s’adapter aux nouveaux usages des consommateurs. Au programme : des produits dynamiques et conviviaux, des événements,...

> lire la suite


L'embellie gourmande

Glaces
L'embellie gourmande

Malgré une météo capricieuse, le marché de la glace se valorise grâce à une politique d'innovations basée sur la gourmandise. Les marques nationales tirent le marché quand les MDD s'essoufflent.

> lire la suite


Selon SymphonyIRI group, en CAM, au 1erjanvier 2012, plus de 420‰000t de produits de charcuteries ont été commercialisées en HM et SM pour un chiffre d'affaires de 4,358 Mds€. Avec un taux de pénétration de 99,3% dans les foyers français et une fréquence d'achat de 36,6 actes d'achat par an (+0,5 acte sur un an), ce marché continue de progresser de +4,2% en  valeur et +1,7% en volume. Une croissance qui concerne pratiquement tous les segments. Les plus dynamiques  correspondent, néanmoins, aux produits les plus quotidiens. Ainsi, le jambon cuit de porc, le 1er segment du marché  (30% environ de Pdm volume et valeur) affiche une progression de 5,5% en  valeur et 2,5% en volume). Et sur ce segment, il faut souligner la très bonne performance du jambon de Paris (moins cher que le jambon supérieur mais de qualité assez proche du premier niveau de qualité de jambon supérieur) dont les ventes ont augmenté de +14,8% en valeur  et +12,9% en volume‰! oeLes ventes de jambon cuit de porc ne cessent de croîre, explique Suzanne Manet directrice Marketing Herta, car c'est un aliment pratique et qui bénéficie d'une bonne image nutritionnelle‰: il est peu gras (4% de MG seulement) et, depuis quelques années, les fabricants ont travaillé leurs recettes pour réduire le sel. Les autres segments qui affichent de belles croissances sont les aides culinaires (+6,5% en valeur et +3,8 en volume) et les jambons cuits de volaille (+9,2% en valeur et +4,5% en volume). Quant à la charcuterie plaisir (jambon cru, saucissons secs¦), en ces temps de crise, elle progresse globalement moins que la charcuterie du quotidien‰: +1,8% en valeur, +1,3% en volume pour les jambons crus (tranchés ou non) et +2,4% en volume pour le saucisson et la saucisse sèche. En fait, le marché de la charcuterie LS est tiré par les principales marques nationales qui gagnent toutes des parts de marché‰: Herta, Fleury Michon, Groupe Aoste Charcuterie sèche, Delpeyrat, Bordeau Chesnel¦ Tout ceci au détriment des MDD classiques (51% de Pdm volume et 55,6% de Pdm valeur), qui perdent - 0,5 point de Pdm volume, tout en gagnant +0,5 point de Pdm valeur, mais surtout des MDD 1er prix qui chutent de - 0,9 point de Pdm valeur et -0,4 point de Pdm volume. En 2012, les marques nationales vont continuer d'animer le marché en proposant des produits de qualité qui répondent aux nouvelles attentes des consommateurs (saveurs, plaisir, santé, développement durable¦), des produits soutenus par des actions de promotion et communication.  Moins de sel et de gras Sensibilisés par les recommandations du PNNS, les Français veulent de plus en plus manger moins gras et moins salé, tout en continuant à se faire plaisir avec des produits savoureux. oeLa charcuterie allégée en gras et/ou en sel représente, aujourd'hui, 5% de la charcuterie et 34% de l'évolution du chiffre d'affaires de cette famille de produits, confie Patrick Le Rue directeur Marketing Fleury Michon. Et, aujourd'hui, les ventes de jambon cuit de porc à teneur en sel réduite représentent 7, 5% en volume et 11,5% en valeur des ventes totales de jambons de porc cuit (source symphonyIRIGroup HM, SM, HD, CAM P12 2011). Fleury Michon et Herta ont d'ailleurs signé, en 2010, une charte d'engagements volontaires de progrès nutritionnels dans le cadre du PNNS dans laquelle elles s'engagent, entre autres, à réduire la teneur en sel et/ou en gras de leurs produits. oeAvec notre gamme Plaisir et équilibre, riche aujourd'hui de 11 références, poursuit Patrick Le Rue, directeur Marketing Fleury Michon, la marque est aujourd'hui leader sur ce segment. Cette gamme est soutenue par une campagne TV qui révèle tout le savoir-faire de Fleury Michon. Par ailleurs, pour répondre aux attentes d'une clientèle féminine qui avait cessé de manger de la charcuterie jugée trop grasse, Fleury Michon a lancé, en octobre2011, du Jambon de Paris  (3 et 5 tranches) à seulement 2,2% de MG. Quant à Herta, sa gamme à teneur en sel réduite s'est enrichie de deux références en 2011‰: le Tendre noix à la broche et les Knacki Poulet. oeCette gamme marche très bien, confie Suzanne Manet directrice Marketing Herta. Ainsi, nos ventes de jambon Le Bon Paris à  teneur en sel réduite représentent 17% en volume et 22,7% en valeur des ventes totales de nos jambons Le Bon Paris. De plus, Herta s'est engagé à réduire, d'ici à 2012, la teneur en sel de ses produits de 6% et la teneur en lipides de ses Knacki de 8% en moyenne. Un engagement qui a été accompagné par une campagne TV en2010 et2011. Bordeau Chesnel a mis également tout son savoir-faire en Å“uvre pour créer une nouvelle génération de rillettes‰: les Rillettes duMans oesans graisse ajoutée autre que celle de la viande, une mention qui figure clairement sur l'emballage. Fini le surplus de saindoux que l'on écarte sur le bord du pot‰! Ce lancement est accompagné d'une campagne de presse en février.  Tout pour cuisiner à la maison Les marchés des lardons, bacons et spécialités culinaires affichent de fortes performances, surtout depuis fin 2011. Des hausses qui s'expliquent par le retour au fait maison. En effet, les consommateurs, inquiets sur le plan économique, comme en 2008, recommencent à faire des économies et se remettent à cuisiner. Herta, leader des marques nationales sur le segment des lardons (15,8% de Pdm volume) et celui du bacon (25% de Pdm volume) répond aux attentes oesanté des consommateurs avec ses Lardons à teneur en sel réduite et à leurs attentes oeplaisir avec toute une gamme à base de porc fermier‰: Bacon fermier tranche épaisse, Dés de bacon fermier (lancés en mars2011) et Lardons fermiers (proposés en octobre2011). Fleury Michon, leader des marques nationales sur le segment des spécialités culinaires  (20,4% de Pdm volume) vient de  compléter sa gamme d'émincés avec deux nouveautés‰: l'émincé de poulet préparé dans du haut de cuisse et de l'émincé de porc à la saveur de viande porc rôtie. Des produits plus gourmands (et plus chers) qui rencontrent un véritable succès. Sa gamme de charcuteries cuisinées (jambons et jambonneau à poêler et rôtis en tranches) progresse également fortement de l'ordre de +14,7% en volume et 19,4% en valeur. oeCette gamme de produits correspond tout à fait aux attentes de praticité, variété et plaisir des consommateurs, souligne Patrick Le Rue. Nous l'enrichissons régulièrement avec des viandes nobles‰: veau, canard, porc Bleu Blanc CÅ“ur (en 2011) et bÅ“uf.  Jambons et rillettes  de volaille pour tous Selon SymphonyIRI Group en CAM au 1erjanvier 2012, ce sont plus de 230‰000t de jambons de volaille qui ont été consommés en HM et SM et pour un montant de 257 M€. Un marché dynamique qui affiche une croissance de +9,2% en  valeur +4,5% en volume. Un marché  tiré par le jambon de poulet qui croit de +12,8% en valeur et de +7,8% en  volume. Un marché boosté par le succès du célèbre régime Dukan suivi aussi bien par les femmes que par les hommes. oeSur ce marché dont nous sommes la marque leader, nous avons cherché à séduire la clientèle masculine qui n'apprécie pas les jambons de poulet ou de dinde qu'elle juge trop fades. Nous avons lancé, à leur attention, le Filet de poulet en tranches, un produit en tranches plus épaisses, à la texture plus fibreuse et à la saveur de volaille plus marquée. Ce produit, élu Saveur de l'année 2011, sera proposé en Halal prochainement, explique Patrick Le Rue, directeur Marketing Fleury Michon. De son côté, Herta a lancé en toute une nouvelle gamme de Knacki au poulet de qualité supérieure, garantie 100%  poulet, plus riche en protéines dont une référence à teneur en sel réduite.  Quant aux Rillettes de poulet rôti, lancées en 2007 par Bordeau Chesnel pour moderniser le segment, elles ne cessent de séduire une clientèle plus jeune et plus féminine. Elles représentent 25% de Pdm valeur de ce segment qui affiche une croissance de +15%‰! n

Charcuterie LS
Elle résiste à la crise

La charcuterie du quotidien et la charcuterie plaisir continuent leur progression dans cette période de baisse de pouvoir d'achat. A condition qu'elles soient savoureuses et bonnes pour la santé. Les marques nationales qui...

> lire la suite


Une croissance presque parfaite

Fromages
Une croissance presque parfaite

Le marché du fromage reste sur une tendance positive même si la crise amorcée cet été a modéré ses élans. Si les Français aiment toujours les valeurs sûres, ils utilisent de plus en plus le fromage en cuisine et pour de nouveaux...

> lire la suite


/

Des marques raisonnables

Produit plaisir par excellence, la glace n'en adopte pas moins une posture de plus en plus responsable qu'il s'agisse d'environnement ou de communication enfantine.

> lire la suite


/

Albert Lhuissier et Bordeau Chesnel
Tradition et modernité

Aujourd’hui, les consommateurs zappent entre le retour à l’authenticité et l’envie de modernité. Bongrain répond à ces deux tendances avec des rillettes...

> lire la suite


pages précédentes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 pages suivantes

fermer la fenêtre d'inscription

Acheter l'article

Cet article est réservé à nos abonnés.
Pour le consulter, choisissez l’une des options suivantes :



Paiement sécurisé par  



Merci remplir les champs suivants :


FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Hors-Séries


Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente
retirer la barre videos de Points de vente