Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- mercredi 23 mai 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Fil info

> Retour aux catégories

Fil info

/

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

Beauté sélective : 2017 en baisse

Le marché de la beauté sélective en France a représenté 3 milliards d’Euros en 2017, soit un déclin de 1 % comparé à 2016, selon The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché. Malgré cette baisse des ventes, plusieurs tendances positives ont marqué le secteur en 2017. La période des achats de Noël qui a débuté avec l’opération Black Friday – un succès cette année en France -  a été particulièrement profitable (30 % des ventes annuelles du secteur ont été réalisées en moins de deux mois, entre novembre et décembre)."Les tendances de la parfumerie sélective s’améliorent légèrement par rapport à l’an passé mais le secteur reste confronté à une concurrence croissante et à un pouvoir d’achat des ménages qui ne s’améliore pas suffisamment pour re-dynamiser le marché. Pourtant, un certain nombre de produits et de segments sont apparus particulièrement résistants en 2017 et le succès du Black Friday et des ventes en ligne représentent autant d’opportunités à saisir en 2018", explique Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group.

K-Beauté et gloss

Sur le segment des soins, les ventes de masques ont augmenté de 12 % in 2017, les crèmes hydratantes finissent l’année à + 1 % et les lotions et toniques voient également leurs ventes croître de 2 %. Influencées par la tendance de la K-Beauté, les ventes de masques ne concentrent encore que 3 % de l’ensemble des ventes de soins mais sont le premier vecteur de croissance. Quoique marginales, les ventes de soin des lèvres se sont aussi distinguées en 2017 avec une croissance de 8 %. Pour le maquillage, les produits pour les lèvres ont maintenu leur dynamisme avec une croissance des ventes de 3 %. Les ventes de rouge à lèvres ont augmenté de 2 % mais le gloss a été la star incontestée en 2017, enregistrant une croissance de 15 % et supplantant le rouge à lèvres comme tendance maquillage de l’année. 

Parfums : du concentré !?

Les ventes de parfums ont joué un rôle important pour le secteur en 2017 avec les Eaux de Parfum comme locomotive du segment (+ 3 % des ventes) confirmant la préférence des consommateurs pour des essences plus concentrées que les eaux de toilettes. Le parfum est le segment pour lequel l’opération Black Friday a eu le plus gros impact, marquant l’ouverture officielle de la saison du shopping de Noël et se soldant par des ventes à + 2 % sur les 2 derniers mois de l’année.   

L’opportunité du online

 

Les ventes en ligne ont augmenté de 27 % en 2017 - soit une contribution de la valeur de 2 points de croissance sur l’ensemble du secteur. Les ventes des magasins physiques ont cependant reculé de 3 % ce qui confirme que les ventes en ligne ne sont pas des ventes additionnelles mais traduisent une profonde mutation dans le mode d’achat. Les ventes de maquillage en ligne ont augmenté de 44 % -portées en partie par les Millenials. Les ventes de parfums en ligne ont enregistré une croissance de 22 % et celles des soins 29 %. "Le challenge 2018 pour la beauté sélective va être d’optimiser la croissance des ventes en ligne tout en créant du trafic en magasin. Le potentiel de l’e-commerce sur la beauté est énorme même si nous sommes encore très loin en France de ce que ce circuit peut représenter dans d’autres pays, comme les Etats-Unis ou le Royaume Uni. À date, la montée en puissance du online ne compense pas complètement les pertes des magasins physiques. Pourtant, les consommateurs, et notamment les jeunes, aiment se rendre en magasin ...tout se jouera donc sur l’expérience, le conseil et la personnalisation du service qu’ils pourront trouver en point de vente", conclut Mathilde Lion.

Rédaction Points de Vente

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente