Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- mercredi 21 novembre 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Fil info

> Retour aux catégories

Fil info

/

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

CPK autorisé à racheter Lutti

L'Autorité de la concurrence autorise la société CPK à acquérir du contrôle exclusif de la société Lutti Holdings. Depuis 2017, CPK détient les marques Benco, Kaba, Carambar, Poulain, Dulciora, Krema, La Pie Qui Chante, Terry's, Terry's Chocolate Orange, Terry's All Gold et Segsations, ainsi que des licences pour les rochers Suchard, les gommes à mâcher Malabar et les pastilles Vichy. CPK est une filiale du groupe Eurazeo, une société d'investissement cotée en bourse dont les participations interviennent dans les secteurs du capital investissement, de l'immobilier et dans des sociétés cotées.

Lutti intervient également dans le secteur de la fabrication et la commercialisation de bonbons et de chocolats principalement en France et en Belgique sous la marque Lutti. La société est actuellement détenue et contrôlée par le Groupe Katjes, lequel détient les marques Katjes, VICKS, Ahoj-Brause, Sallos, Piasten, Treets, Big Ben, Dallmann's, Harlekijntjes, Sperlari, Saila, Dietor, Dietorelle et Galatine.

Les parts de marché des parties sur les marchés concernés étant limitées, l'Autorité de la concurrence a pu écarter tout problème de concurrence et autoriser l'opération sans condition. En particulier, sur le segment des bonbons en sachets, sur lequel les cumuls d'activités sont les plus importants, la nouvelle entité demeurera confrontée à la concurrence de nombreuses marques notoires, au premier rang desquelles figure Haribo, leader du secteur et sur ce segment.

Rédaction Points de Vente

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente