Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- jeudi 13 décembre 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Autres

> Retour aux catégories

Autres

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

ENSEIGNE
Du sport chez Vêtimarché

Création d'un magasin où le sport et les grandes marques de jean ont la part belle. Didier et Dominique Meunier testent un nouveau concept. Le Vêtimarché de demain ?

Entendra-t-on bientt parler d'une nouvelle enseigne qui pourrait s'appeler Vtisport Rien n'est moins sûr. Pourtant, le vent nouveau qui semble souffler sur l'enseigne de grande surface spcialise textile du groupement des Mousquetaires, Vtimarch (lire encadr ci-dessous) pourrait le laisser penser. Au moins si l'on s'en rfre l'exemple donn par le magasin de Poc sur Cisse (Indre et Loire), quelques kilomtres d'Amboise et une vingtaine de Tours, l o se situe de fait la concurrence des GSS. Ce point de vente de 1 000 m2 de surface allie, en effet, les vtements - essentiellement aux marques propres de l'enseigne, mais galement des marques leaders ( dont Levi's qui, au risque de surprendre, joue le jeu de ce concept) - et les articles de sport. Outre les incontournables de la chaussure, on y trouve galement une panoplie complte d'quipements pour la pratique des sports individuels ou d'quipe.

L'alliance de deux savoir-faireOn est loin, Poc-sur-Cisse, des rayons davantage sportswear que vritablement sportif que l'on rencontre d'habitude dans ce type de magasin. Et il faut convenir que cet assortiment renouvelle l'offre d'une enseigne qui a connu des jours difficiles. Didier et Dominique Meunier, 46 ans, couple adhrent du groupement depuis le 25 août dernier, ont trouv avec ce nouveau projet un moyen d'exploiter leur exprience professionnelle et d'largir leur savoir-faire. Ils ont, en effet, tous les deux travaill sous l'enseigne Technicien du sport pendant quinze ans dans la galerie commerciale de l'Intermarch de Poc sur Cisse. Didier Meunier explique son virage par le rle prdominant de Dcathlon dans la distribution du sport en France. L'enseigne du groupe Auchan, leader incontest sur ce march, ne compte pas moins de trois magasins dans la rgion de Tours. Et le bruit court qu'il pourrait s'en ouvrir un quatrime. Quand j'ai commenc il y a qinze ans, on comptait 28 commerants spcialiss dans le sport en rgion tourangelle. Ils ne sont plus que quatre, raconte Didier Meunier. Un constate qui l'a incit chercher une nouvelle voie sans pour autant renoncer son mtier d'origine. Paralllement, Vtimarch prparait un test alliant sport et prt--porter. Les Meunier taient prts tenter l'exprience, inventer un magasin entre Kiabi et Dcathlon sur un modle qui s'identifie bien aux villes moyennes. Il ne s'agit pas pour autant de rvolution. Plus de 70 % de l'assortiment vient de la centrale avec, en prt--porter, la part belle faite ses marques propres, surtout en enfant o la collection fonctionne bien. Cependant les marques nationales sont trs prsentes en sous-vtement et lingerie. Ct enfants, on retrouve les Complices et Sucre d'Orge en layette. Mais la petite rvolution vient du jean achet majoritairement hors centrale.

<p/>

Petits prix et respect des marquesBien sûr, on retrouve Brandon, la marque du groupement. Mais les leaders du secteur sont l, et en force. Surtout Levi's, bien mis en valeur dans son corner, et dont les 501 sont vendus au prix de 369 F. Il faut savoir casser les prix de temps en temps, mais il convient galement de respecter les fournisseurs et leurs marques, assure Didier Meunier, dans un discours Mousquetaires plutt assagi. Une dmarche qu'il illustre aussi dans les vtements de sport, avec la prsence des grands noms qui ont accept de jouer le jeu. Adidas, porte par l'image emblmatique de Zinedine Zidane, para ainsi omniprsent. Tout en assurant ne pas discounter tort et travers, les Meunier estiment nanmoins tre entre 15 20 % moins cher qu' l'poque o ils travaillaient sous l'enseigne Techiniciens du Sport. Pour des gammes comme la lingerie, les prix sont quant eux aligns sur ceux des hypermarchs.

Une stratgie pour villes moyennesL'exemple des Meunier fera-t-il des mules court terme Au groupement, on s'en tient la discrtion, en insistant sur le fait qu'il ne s'agit que d'un test, et qu'il est trop tt pour rpondre. Il ne s'agirait ainsi que d'expriences pour faire voluer aussi l'assortiment que le matriel. Il n'empche que le test de Poc-sur-Cisse est suivie de prs par les professionnels du secteur. D'autant que s'il s'avrait concluant, il permettrait de recruter de nouveaux adhrent. En effet, mme s'ils travaillent sous une enseigne nationale, les temps sont durs pour les indpendants du sport. Par ailleurs, pour des villes petites ou moyennes, l'assortiment de ce Vtimarch semble parfaitement adapt et rend un vrai service de proximit. La tenue de judo ou le maillot de bain de piscine pour les scolaires ne demandent pas de faire des kilomtres en voiture. Et les marques sont l pour attirer les juniors. A Poc sur Cisse, on trouve sur le mme parking un Bricomarch de qualit l'assortiment large (dcoration, animalerie, jardin, etc.) et bien sûr un Intermarch (2 400 m2). L'ensemble devient sduisant et peut servir retenir la clientle locale. Mais il faudrait viter les duels entre mousquetaires. L'Intermarch fait, en effet, la part belle au textile alors que la concurrence locale pourrait se limiter au soldeur prsent sur le parking. Mais ds maintenant, Didier Meunier pense qu'il atteindra son objectif et devrait dpasse les 9 millions de francs de chiffre d'affaires la premire anne.

Sabine de Seze.

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente