Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- jeudi 15 novembre 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Autres

> Retour aux catégories

Autres

Dominique Schelcher © G Piel

Dominique Schelcher © G Piel

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

“Nous devons agir sur les coûts”

Dominique Schelcher, 38 ans, est président de la région Est et incarne la génération montante.

Points de Vente – Comment percevez-vous la nouvelle organisation de Système U ?
Dominique Schelcher –
Le contexte de fond auquel nous devons faire face est une sensibilité très forte des clients aux prix. Cela nous oblige à les baisser et à continuer de faire des efforts, comme nous l’avons fait sur 340 produits. Mais cela signifie aussi que nous prenons un peu moins de marges, alors que les charges ne baissent pas.

Comment conserver de la rentabilité ?
Nous devons travailler sur les coûts et l’une des grandes orientations du congrès est de trouver des solutions dans nos organisations, à la fois en région et de façon interrégionale, afin d’être davantage compétitifs.

Comment cela va-t-il se matérialiser concrètement pour la région Est ?
Nous avons un projet d’entreprise, baptisé PS3 pour Performance et Simplicité, et ce à tous les niveaux : magasins, région et national. Nous le mettons en œuvre depuis quelques mois et faisons à travers lui un gros travail d’analyse des coûts, afin de trouver de meilleures solutions.

Ces solutions passent-elles par la centralisation de certains outils ?
Oui, et il faut que tout ce que nous pouvons mettre en place à moindre coût soit fait. Ce mouvement collectif est une bonne chose, mais il faut rester connecté au local, aux attentes des clients et des magasins.

Certains Associés ne redoutent-ils pas de perdre leur autonomie ?
Certains pourraient redouter que nous allions trop loin et oubliions ce qui a toujours fait le succès de Système U. Nous pouvons néanmoins chercher de meilleures performances sans s’écarter de nos valeurs, mais le contexte économique nous oblige à aller dans cette voie.

Craignez-vous d’avoir moins de pouvoir dans votre région à l’avenir ?
Non, car pour nous, c’est un enjeu économique majeur. Les régions restent en place et nous remontons au national tout le vécu du terrain. Rien ne pourra le remplacer, même si nous avons des outils et de la technique en commun.

Vous incarnez la génération montante de Système U…
J’ai 38 ans et c’est vrai que depuis quelques mois, nous préparons un passage de témoin pour Système U Est. Toute une génération d’associés et d’administrateurs prend du recul. Donc, nous avons préparé la transition entre les personnes qui partent et la nouvelle génération.

Propos recueillis par David Bayot

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente