Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- jeudi 13 décembre 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Autres

> Retour aux catégories

Autres

Quand Rond Point devient Leclerc

En adoptant la bannière Leclerc, le groupe Coop Alsace compte dorénavant s'affirmer sur les prix.

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

Alsace| Changement d’enseigne
Quand Rond Point devient Leclerc

L'Union des coopérateurs d'Alsace (UCA), qui a dénoncé son contrat avec la centrale d'achat de Cora, se fournira chez Leclerc à partir de janvier prochain. Un changement de taille puisque les principaux magasins du groupe régional passeront sous enseigne Leclerc. Le groupe Coop Alsace, qui jouissait jusqu'alors d'une image de marque fondée sur la proximité et les produits locaux, compte donc s'affirmer dorénavant sur les prix. Avec 18 % du marché de la grande distribution contre 4 à 5 % pour Cora, Leclerc est en position de force pour négocier les prix. Mais en débaptisant ses magasins Rond Point et certains de ses Maxi Coop au profit de l'enseigne Leclerc, le distributeur alsacien compte également sur la bonne image du distributeur auprès du consommateur. Leclerc y trouve également son intérêt puisqu'il est assez peu présent en Alsace.

Tout change et rien ne change

Tel est le mot d'ordre du pdg du groupe Coop Alsace, Yves Zehr. En clair, s'il faut s'adapter à la demande des consommateurs sur les prix bas, le groupe entend bien garder son indépendance. Pour ce faire, les magasins sous enseigne Leclerc resteront la propriété de l'UCA et de ses 160 000 sociétaires. Selon la direction, un totem portant la mention Un magasin du groupe Coop Alsace devrait figurer à l'entrée. Les sociétaires seront toujours associés à la décision au sein du conseil d'administration. En tant que consommateurs, ces derniers bénéficieront à la fois du programme de fidélisation du Ticket Leclerc et des avantages liés à leur carte de sociétaire. Autre point important, le groupe compte maintenir la marque Coop Alsace dans son activité de production et de découpe de viandes et charcuterie. Pour ce qui concerne les petits producteurs locaux que l'on trouve actuellement dans les rayons, les discussions sont en cours. Toutefois, nombre d'entre eux travaillent déjà pour la marque Leclerc Nos régions ont du talent. Reste aussi à résoudre les questions de logistique : Scapalsace, la coopérative régionale du groupe Leclerc, dispose d'une plateforme à Colmar et l'UCA d'un site en banlieue nord de Strasbourg ; il est clair que des synergies seront mises en place. Concrètement, aux frais d'adhésion à Scapalsace s'ajouteront des frais liés à l'utilisation de l'enseigne. Le basculement s'opérera progressivement entre janvier et le printemps 2009 sur les hypermarchés Rond Point, en commençant par ceux de Soufflenheim et de Saint-Louis, ainsi que sur deux à trois Maxi Coop, qui passeront sous la nouvelle enseigne Leclerc Express. Les autres points de vente du groupe ne seront pas concernés, en particulier les surfaces inférieures à 800 m

2, à savoir les Point Coop, la grande majorité des Maxi Coop et les magasins discount Le Mutant.

Le basculement concerne également l'affichage et le système informatique. Avec ce nouveau partenariat, l'UCA, qui représente 17 % de part de marché dans la région, pourrait bien réussir son pari : concilier proximité et prix bas.

Guillaume Lahaye

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente