Outils de Points de Vente.fr
  • Flux RSS

  • Suivez le flux RSS de Points de Vente.fr
  • Partager :

  • Texte :

  • Diminuer la taille du texte de Points de vente.fr
  • Augmenter la taille du texte de Points de vente.fr

- jeudi 15 novembre 2018 -

Connexion au site Points de Vente.fr
Abonnement au site Points de Vente.fr
fermer la fenêtre d'inscription

Pour lire l'article

- Acheter l'article :

Vous pouvez acheter l’article à l’unité !

Pour avoir accès et lire intégralement l’article, vous devez acheter des crédits.

1 article = 3 euros

- S’abonner à Points de vente :

Et accédez à tous les articles et archives que vous souhaitez !

Nous vous proposons différentes formules (Equipe, magazine papier ou numérique)
pour recevoir le magazine chez vous, ses suppléments thématiques, les archives
ainsi que la newsletter bi-mensuelle.

- Identifiez-vous :

Mot de passe oublié

          

Vidéos de points de vente


Autres

> Retour aux catégories

Autres

  • imprimer l'article
  • Envoyer par mail

Ultra-frais
Taillefine remet les compteurs à zéro

L'ultra-frais allégé connaî un tassement de ses ventes depuis la fin de l'année 2003 (baisse de 8,5 % des volumes en 2004 selon ACNielsen), laquelle perdure en ce début d'année. Ce phénomène est d'autant plus inquiétant que l'allégé a toujours été le moteur de la croissance du rayon ultra-frais. En tant que leader du segment avec Taillefine, Danone se devait de trouver une solution.

Deux principales cibles

La première tâche a consisté à identifier l'origine de la désaffection des consommateurs.

« Depuis trois ans, le nombre de références du segment a été multiplié par trois avec quantité de recettes allégées ou légèrement allégées en matières grasses », constate François Rillet, chef de groupe marketing Taillefine.

La notion d'allégé est devenue confuse. Pourtant, l'ultra-frais allégé possède de véritables relais de croissance dans un contexte oû la gestion du poids et de la ligne est presque devenue un enjeu de santé publique s'accompagnant d'une nouvelle attente vis-à-vis de l'apport en sucre et en matières grasses.

« Nous avons identifié deux principales cibles de consommateurs, auxquelles nous voulons nous adresser en priorité ; les hygiénistes, une cible assez âgée, rurale et consommatrice régulière de yaourts et de fromages blancs allégés, et les gourmands, plus jeunes, plus aisés et dont la consommation de produits allégés se révèle irrégulière et variée. »

Les causes et les cibles définies, il restait à Taillefine à adapter son offre. Danone préconise dorénavant une nouvelle organisation du rayon, en fonction des attentes de ces deux cibles, avec trois gammes de produits. La ligne nutrition - les produits 0 % de matières grasses et 0 % de sucres ajoutés -, la ligne gourmande, avec moins de 1,7 % de matières grasses et moins de 5 % de sucres ajoutés, et les autres produits allégés, qui constitueraient un troisième pôle ou seraient repositionnés aux côtés de leurs référents non allégés.

« Nous devons mettre en place des tests avec les enseignes, car les enjeux en termes de chiffre d'affaires sont loin d'être négligeables, mais nos préconisations vont dans le sens de l'évolution et ne font que poursuivre un mouvement initié par Tesco. »

Un yaourt unique en son genre

La gamme Taillefine comprend des références dans les trois catégories, mais vise à se repositionner dans les deux premières. Elle bénéficie d'ores et déjà d'un nouveau packaging avec un code couleur blanc, évocateur de santé et de nutrition, et d'une communication claire sur la teneur en matières grasses et sucres ajoutés. Et une innovation industrielle lui permet de proposer, à partir du 2 avril, le seul yaourt affichant un double zéro (0 % MG et pas de sucre ajouté), devenant la référence nutrition du rayon santé-ligne.

Enfin, Taillefine a noté l'engouement pour les compléments alimentaires et lancera le 1er mai sa gamme Taillefine ligne. Il s'agit de deux boissons lactées double zéro renforcées en principes actifs naturels : Régulation des graisses (ananas, thé vert, calcium) et Capital musculaire (kiwi, protéines de soja et de lait).

Thomas Gueller

FIL D'INFOSFlux RSS Points de vente


Newsletter

inscription

RECHERCHER

  • Consultation libre de nos archives de plus d'un an (+ de 17000 articles).
  • Formule payante pour les articles récents.

Abonnez-vous
dès maintenant !

Je m'abonne à Points de Vente