Le sans contact mobile pousse ses pions