Habillement : 14 000 emplois menacés