Le confinement a profité au bio